LA CONFIANCE

Des définitions sont données à ce mot, des définitions qui nous on permit de pouvoir placer ce mot dans des contextes. En gros, selon la définition littérale, la confiance est l’espérance/ l’assurance que l’on a envers une personne ou une chose.
J’aimerais développer mon avis sur ce sujet, car pour moi, l’une des choses que je n’arrive pas à donner facilement, à mon entourage.
La confiance va bien au-delà de l’assurance, car c’est un ressenti que l’on doit partager. Je parle ici, bien sûre de la confiance entre les personnes.
Je ne fais confiance que si les personnes partagent ma vision des choses, si les personnes sont vraies et reconnaissent la valeur de notre la relation.
Je m’explique :

Partager la même vision :

C’est en échangeant dans les relations humaines, que l’on se découvre. Dans ces échanges, nous prenons le temps de nous écouter et d’analyser autrui (Interprétation des passions, sentiments, attitudes, habitudes…). Fort de cette analyse, nous  devons tirer des conclusions et voir si la personne correspond à notre éthique et nos valeurs. Nous sommes tous différents, les uns des autres, nous apprenons à vivre en communauté chacun avec ses différences,  mais il y a des limites. J’observe le personnage, je regarde les valeurs qu’il défend, j’observe longtemps les faits et gestes et je m’attarde sur sa vision de la vie, pour enfin juger si je suis en mesure d’accorder confiance.  Mais ceci n’est qu’un point, les autres points doivent encore être remplis.

focus

 L’honnêteté :

Nous avons tous dans notre entourage, une panoplie de personnes qui nous entoure  et qui  -Je me répète- sont tous différents les uns des autres. Mais, nous avons tous forcément, déjà été confrontés à ses deux catégories de personnes, qui sont -Faudra excuser les mots et expressions que je vais utiliser, c’est parce que je ne trouve pas le véritable mot pour qualifier le type:

  • Nos amis sournois : Ceux-là qui ne vous disent jamais ce qu’ils pensent vraiment de vous et/ou de ce que vous faites, ne donnent jamais des avis qui pourraient compromettre la relation, ne font rien pour éviter des querelles et des colères. Non, ils préfèrent entretenir la relation aux beaux jours, en dissimulant là ce qui est pour eux la vérité. Et soit, ils iront le dire à d’autres, soit ils garderont ça pour eux et s’en serviront pour améliorer là où c’était mauvais chez vous. Ce que j’en dis, c’est que ces personnes sont à entretenir comme elles vous entretiennent. Dans leur sournoiserie,elles se moquent de vous, sans le vouloir. Ces personnes ne peuvent pas siéger à la table de vos véritables amis et par conséquent ne méritent même pas votre confiance. Â la limite, elles se servent de vous pour avoir de l’expérience et de ne pas tomber dans la même faute et même si elles savent que telle chose ne sera pas avantageuse, elles ne vous diront jamais.

 

  • Les personnes vraies :          Les personnes vraies pour moi, doivent laisser apparaître –même dans des blagues– une véracité dans leur propos. Ce sont ces personnes qui vous diront à chaque fois ce qu’elles pensent, sans gêne et sans penser à comment vous réagirez. Vous me direz “Toute vérité n’est pas bonne à dire”, j’en viens. Là était juste la caractéristique, au premier abord, de la personne qui n’a rien à cacher à votre égard.

En amitié, on apprend à se connaître et à connaître son prochain. Donc, dans la relation que vous entretenez, vous devrez apprendre les manières de dire les choses, selon le contexte et, selon la personne que vous avez en face de vous. Je vous assure, il est excellent de toujours rester vrai, dire ce qu’on pense, tout en oubliant notre propre personne, c’est-à-dire que la critique, la pensée ou la remarque doit être détachée de tout égoïsme.

“Je dis aux autres ce que je pense, sans vraiment m’attarder sur ce que je ferais en particulier ou ce qui m’arrangerait, mais en analysant le pour et le contre, l’environnement, le cas général plus la personne en face de moi. Mais je parle.”

Reconnaître la valeur de la relation que l’on entretient :

Les relations humaines se détruisent à la vitesse de lumière, lorsque les choses vont dans un seul sens. C’est la raison pour laquelle, tout doit se faire/se ressentir dans les deux sens. Je dis ça, pour la simple raison que, lorsqu’un parti a plus d’appréhension dans une relation, il y a ambiguïté. Cela veut dire que, les deux parties ne font pas les mêmes efforts, les deux parties ne sont pas prêts à faire les mêmes concessions et les mêmes sacrifices etcétéra. Donc, dans une relation, pour que j’accorde de la confiance, il faudrait que nous ayons la même vision de la relation que l’on entretient, qu’il n’y ait pas de doutes sur les sentiments de chacun.

240_F_60630728_PsPh07vWDEbLtVGXu15sDaXOjEsObVlq

En bref, ma vision de la confiance repose sur ces 03 principaux volets, qui sont pour moi les plus significatifs. Les autres détails auxquels vous penserez, sont contenus dans ces volets. Nous pouvons résumer en disant qu’il faut prendre ses gardes au niveau de la vision des choses, de la véracité de la personne envers vous et enfin, des valeurs de votre relation mutuelle.
La confiance émerge de l’amour, l’amour que l’on a pour son prochain. La confiance est sacrée. Nous devrions tous avoir des personnes à qui on fait indéniablement confiance. Il ne s’agit bien évidemment pas de la masse.

“Aussi et surtout, avant de faire confiance aux autres, ayez confiance en vous-même, c’est la base de tout.”

EX: Le nombre de personnes en qui j’ai totalement confiance, est inférieur ou égal à 5

 

Advertisements

Le contrôle

Partons d’une base où tout serait prévu. Tout ? Qu’est-ce que je veux dire ? – Nos actions, nos réactions – Oui tout. Comment ? Par qui ?   
Par le contrôle. Oui, parce qu’il existe une entité supérieure qui contrôle, je préfère l’appeler “Le contrôle” pas le controleur, non c’est différent ; d’autres vous diraient “Dieu” “Allah”Bouddha“… Je ne connais pas son nom, mais nous sommes tous d’accord avec le fait qu’elle existe.
Mais sommes nous d’accord avec le fait qu’elle manipule tout ?

Nous nous croyons “maîtres” de nos destins lors de nos prises de décision. Mais, tout est prévu, tout. Comme dans la série, on vous voit, on connaît vos futures actions et les conséquences qu’elles vont entraîner. L’expression, “C’est ma décision” ne devrait pas exister dans notre contexte, au vu de sa nullité.
Nous ne prenons aucune décision, elles sont toutes prises à l’avance. Nous suivons juste le cours des événements, la décision n’est qu’une illusion.

Tout est prévu. Sachant cela, rien ne devrait nous surprendre. Rien n’est de notre faute.
Je ne sais pas ce que la bible dit dessus, je devrais me renseigner d’ailleurs.
Vivons seulement, le hasard n’existe pas.